Dernières impressions du Retail parisien : Les incontournables de la DeepiTeam

Avec l’organisation et une participation réussie à la Paris Retail Week 2021 (28-30 septembre), les équipes de Deepidoo ont passé du temps dans la Capitale et en profitent pour partager leurs plus belles découvertes de magasins et concepts innovants. La diversité des secteurs concernés fait écho à notre expertise : installations digitales, signatures parfumées et/ ou sonores… À vos sens !





Redécouvrir l’olfactif


Grands magasins de La Samaritaine


Le marketing olfactif ne cesse de se développer, notamment lorsqu’il s’agit de parfumer des espaces plus ou moins imposants. La Samaritaine offre désormais le plus grand espace beauté d’Europe. Le segment fait vendre. Sans doute parce que l’odorat est le sens qui reste le plus longtemps en mémoire et c’est le premier que l’homme développe. Avec la crise du Covid et la perte d’odorat, le sens s’est à nouveau emparé du devant de la scène commerciale.



La signature olfactive de la Nouvelle Samaritaine l’illustre tout particulièrement. Nichés dans les systèmes de ventilation, les diffuseurs dévoilent un sillage boisé baptisé « Incantation » et créé par le parfumeur IFF Julien Rasquinet : « C’est la compétition que j’avais le plus envie de gagner cette année », confie-t-il. « Pour ce grand symbole parisien, j’ai voulu créer l’odeur la plus raffinée et la plus luxueuse qui soit avec le bois de Santal. » Ode à la beauté et à la rondeur, l’identité parfumée participe à renforcer l’impression de confort affichée et d’intimité au même titre que l’architecture du magasin.





BULY 1803

Pure expérience immersive dans un passé révolu, le charme opère dès l’entrée, avec l’impression de pénétrer dans un magasin en dehors du temps afin de prendre – enfin – réellement soin de soi. La personnalisation est au cœur des métiers de l’Apothicaire : des étuis aux pochettes cadeaux, des articles précieux de toilette aux flacons de parfum, sans oublier le spa aux rituels japonisants de la rue de Saintonge.

Le luxe et la volupté s’invitent pour ce quatrième écrin parisien, où le retail de demain se met à l’heure poétique. La volonté de revisiter les codes d’un passé plus ou moins lointain séduit toujours autant : la marque de cosmétiques et de parfums relancée en 2014 par Ramdane Touhami et Victoire de Taillac vient de confirmer son rachat par le groupe LVMH.





Les écrans, acteurs de la ‘‘Seamless’’ Experience


Nike, House of Innovation

Jeux de lumières et sons viennent dynamiser l’espace – affichage et tonalités dynamiques participent à une scénographie changeante : recréer l’illusion d’une pratique sportive et révéler par la même occasion une utilisation détournée du produit.

Rejouer un match de basket (plus ou moins virtuel) avec la dernière innovation produit ou encore, ressentir la terre battue sur un cours de tennis multi sensoriel improvisé (acoustique et affichage dynamique) … Au sein de la Nike House of Innovation des Champs-Élysées, les innovations digitales et technologiques ne se limitent plus à une simple approche esthétique. Au contraire, elles remplissent une mission bien précise : l’aspect technique avec la mise en avant d’un savoir-faire, les fonctionnalités et descriptif produit, jusque sa disponibilité et possibilités de personnalisation. Outils de prédilection dans ce contexte de crise, le recours aux applications mobiles permet de limiter les contacts et interactions en magasin via la richesse des informations contenues – taille, matériaux et coloris, prix… Au-delà de l’aspect purement fonctionnel, les procédures de check-out et de paiement en ressortent assouplies. Les cabines d’essayage connectées participent enfin au bon déroulement de l’expérience, à travers un parcours client optimisé.






Flagship Lancôme Champs-Elysées

Le digital et la technologie se mettent au service de la Beauté Prestige : si les valeurs historiques de la marque telles que le bonheur et la joie, l’emblème de la rose et les références très féminines sont omniprésentes dans cette adresse iconique, celle-ci s’impose néanmoins comme une vitrine de ce que les innovations digitales et technologiques peuvent apporter à l’univers du Luxe.

Les codes sont bien là, mais l’inspiration d’autres secteurs comme le Sport ou le Jouet se fait sentir. Le pari de la Beauty-Tech permet de repenser l’expérience client, notamment en termes d’immersion et d’ultra-personnalisation : la recherche de la teinte idéale avec l’outil intelligent Shade Finder, le diagnostic de peau individualisé via l’App. Youth Finder et la reconnaissance faciale derrière le Teint Particulier Maison (qui peut stocker jusque 72 000 formules).

Les murs animés et miroirs connectés garantissent des applications et essais produit 100 % virtuels. Ces solutions facilitent enfin la gestion du point de vente, avec un suivi des indicateurs clés, une optimisation des stocks pour les conseil-lères de vente et la diffusion des services multicanaux auprès des visiteurs…





Pour l’amour du Son


Devialet Opéra Garnier

Plus qu’une zone de découverte dans un lieu emblématique, une véritable immersion sonore dans l’univers Devialet révélé dans et par l'acoustique quasi-magique du Palais de l’Opéra Garnier :

« Nous avons travaillé avec les Monuments historiques, la Direction des affaires culturelles… Des gens dont la vocation est de conserver un patrimoine, mais qui ont pris ce projet avec sérieux. Quand les visiteurs vont voir cet espace, il faut qu'ils pensent que c'est une évidence, pas une effraction. » déclare son CEO Franck Lebouchard.


Une nouvelle manière d’écouter et de vivre la musique ou comment un produit “Tech” offre le meilleur de l’art lyrique, du chant et de la danse sous le prisme d’une expérience purement sensorielle – un son immersif proposé par leur orchestre d’enceintes dites Phantom.


Poésie, Technique et Histoire semblent s’inviter dans tous les concepts visités, sans doute parce que leurs valeurs repoussent les limites du lieu dans lesquelles elles rivalisent d’ambitions et d’idées…