Le marketing tactile, un nouveau mode de fidélisation ?

Le toucher est parmi les cinq sens, le plus intime. Zoom sur le marketing tactile qui s’inscrit dans cette nouvelle relation de familiarité client-produit.


Oublié au commencement du marketing sensoriel, le tactile se fait une place de plus en plus importante depuis une dizaine d’année. En effet, les achats en ligne ne permettent pas – ou très peu – l’utilisation des sens pendant le processus d’achat. Pourtant ces sensations sont déterminantes au moment où le consommateur doit faire son choix. Tout l’enjeu du marketing tactile est de pousser le consommateur à revenir en magasin en lui faisant vivre une expérience plus profonde, plus personnelle.


Aussi, le marketing tactile participerait à l’augmentation des achats impulsifs. Ce sont des chercheurs, spécialistes en marketing, qui ont découvert que le stimulus provoqué par le toucher, lorsqu’il est neutre ou positif, provoque cet effet. Il distingue néanmoins deux types de toucher :

  • Le toucher instrumental : toucher un produit dans le but d’obtenir plus d’informations sur ce dernier. Par exemple, dans le rayon des fruits pour savoir si ce celui-ci est bien mûr ou pas suffisamment…

  • Le toucher autotélique : le consommateur cherche à éprouver une sensation de bien être, un plaisir qui l’incitera à prolonger son geste.


Afin de profiter des avantages du marketing tactile, les enseignes innovent continuellement pour s’adapter à la demande des clients. L’objectif : atteindre pour chaque produit, une forme, une matière et une texture qui se distingue et qui plaît. Quelques exemples : des textures douces, agréables et délicates rencontrent un grand succès. Aussi, les produits dont la forme est plus longiligne et courbée sont plus populaires auprès des clients.

Ainsi, lorsque vous pénétrez dans un Apple Store, la possibilité d’utiliser les produits, de les prendre un main, de constater leurs poids et leurs utilisations est un facteur qui influence votre acte d’achat.


Les sources d’expériences tactiles pour les clients sont nombreuses. Outre la manipulation des produits vendus, notons les contacts interpersonnels avec les employés, l’ambiance thermique et le contact avec les matériaux du point de vente ou avec les éléments publicitaires.

Même le secteur des services utilise le marketing tactile. En effet, si ils sont par définition immatériels, ils s’accompagnent le plus souvent de biens, matériels cette fois-ci, dont le toucher affecte l’image de la qualité du service. Par exemple, dans un salon de coiffure, le design et le matériel utilisé, comme le confort des fauteuils, contribuent à l’image du service.


Bien évidemment, les boutiques proposent aussi des expériences tactiles aux clients. Les points de vente font des efforts sur les revêtements de sol, la mise en libre service de produits, leurs textures, leurs formes etc … Tous les contacts positifs qu’un client peut avoir renforce l’image qualitative de la marque…. et prolonge intuitivement sa présence en magasin !


D'après un article de comptanoo.fr

Envie d'en savoir plus sur l'actualité Deepidoo ?

Inscrivez-vous à la newsletter

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Twitter Icon
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Icône YouTube
  • Noir Icône Instagram

Deepidoo Expérience client. Affichage dynamique. Marketing sensoriel.

DEEPIDOO FRANCE

22 Quai du Dr Gailleton, 69002 LYON​

Tél : +33 (0)4 37 26 85 75

contact@deepidoo.com