Showrooming, le digital ou le retail ?

Si vous avez déjà testé un produit en magasin pour l’acheter ensuite en ligne afin de faire des économies, vous connaissez le showrooming ! Cette nouvelle façon de procéder est de plus en plus tendance d’autant que les tarifs des pure players sont généralement plus faibles que ceux des magasins physiques.


Le showrooming nuit-il aux commerçants ?


Beaucoup de commerçants voient dans cette nouvelle tendance une concurrence déloyale et craignent une chute de leurs ventes au profit des pure players. La guerre des prix engendrée par le Net est décriée par ces travailleurs dont les frais généraux sont forcément plus élevés. Après la délocalisation de la production, la délocalisation de la distribution crée une nouvelle polémique !


Pour autant, si l’arrivée du web a en effet amené de nouvelles problématiques pour ces magasins, développer une stratégie digitale leur permettrait d’offrir de nouveaux services à leurs clients et de poursuivre leur croissance par le biais du cross-canal. En utilisant les deux canaux de distribution simultanément, les commerçants peuvent ainsi offrir une expérience d’achat nouvelle, unique et complète.


Le web n’est finalement pas là pour prendre la place des magasins traditionnels mais il est au contraire complémentaire en alimentant l’expérience client des internautes consommateurs. Les passerelles entre sites web et points de vente se démocratisent de plus en plus pour créer une nouvelle forme de commerce : l’omnicanal.


Une expérience client en point de vente à repenser…


Le besoin de réinventer l’expérience en magasin est une autre problématique essentielle actuelle du retail. N’est-ce pas aussi parce que le client ne se sent plus « Roi » en magasin physique et que le service n’est plus au rendez-vous qu’il préfère faire ses achats on-line ? Avant d’accuser le web de toutes les maux à cause de leurs prix cassés, peut-être faudrait-il alors au préalable se pencher sur la question.


En effet, au-delà de son aspect pratique, l’e-commerce offre aux internautes une expérience ultra-personnalisée : à partir des historiques d’achats, les sites sont capables de proposer des produits correspondant totalement aux attentes des clients, de les conseiller et les guider dans leurs parcours d’achat. Le client se sent ainsi unique et chouchouté, sentiment qu’il ne retrouve pas forcément dans les magasins « brick and mortar ».


Adidas, Burberry, Morgan… à l’avant-garde de l’omnicanal !


Certaines enseignes ont su s’adapter en réinventant leur façon de faire du commerce : tablettes tactiles, guides interactifs, QR codes, paiement délocalisé, personnalisation des produits… Des concept-stores apparaissent un peu partout avec leur lot d’innovations et replacent la boutique au centre de l’expérience du client.


Dans le but de proposer l’ensemble de son catalogue dans son concept-store de Londres, Adidas a, dès 2011, installé un écran tactile connecté proposant ce catalogue avec, pour chaque produit, la possibilité d’en effectuer la commande en plus d’informations détaillés et de vues à 360°. Les résultats sont flagrants : +500% de produits vendus grâce à ce système !



Autre exemple, la marque de prêt-à-porter Morgan s’est équipée de miroirs tactiles et connectés afin que les clients puissent se prendre en photo lors de l’essayage et comparer leurs photos pour faire le meilleur choix, avec la possibilité de demander en direct l’avis de leurs amis sur Twitter.


La marque de luxe Burberry a pour sa part ouvert fin 2012 à Londres un flagship à la pointe de la technologie : écrans géants présentant des actualités de la marque ou des défilés de mode, écrans interactifs présentant les collections en rayon, iPad pour les vendeurs afin qu’ils réalisent un trench personnalisé en live à leurs clients… Une boutique à l’avant-garde qui a su composer avec les codes du luxe et le digital !


La vente traditionnelle est loin d’être morte, chiffres à l’appui : en moyenne, aujourd’hui, 8%* des ventes s’effectuent par le web et on attend un taux jusqu’à 20%** pour 2025. La présumée suprématie du web sur le retail n’a pas eu lieu… Alors, au lieu de craindre l’arrivée du showrooming, autant en tirer parti au maximum car les usages que cette pratique génère peuvent être détourner afin de se les approprier et créer une nouvelle expérience client.


Dans ce sens, Deepidoo s’inscrit pleinement dans cette mouvance en accompagnant les enseignes pour créer une expérience en point de vente unique à travers les sens.


*Source : Fevad **Source : Credoc


D’après un article de lab.vente-privee.com

Envie d'en savoir plus sur l'actualité Deepidoo ?

Inscrivez-vous à la newsletter

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Twitter Icon
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Icône YouTube
  • Noir Icône Instagram

Deepidoo Expérience client. Affichage dynamique. Marketing sensoriel.

DEEPIDOO FRANCE

22 Quai du Dr Gailleton, 69002 LYON​

Tél : +33 (0)4 37 26 85 75

contact@deepidoo.com